Présentation du projet: Présentation du projet:

 Télé-AVC : gérer l’hyper-urgence

Le projet télé-AVC est l’une des actions starter du Programme Régional de Télémédecine, une priorité dans le cadre de la gestion des urgences. Mais plus qu’une urgence, l’AVC est véritablement une hyper-urgence.

La prise en charge d’un infarctus cérébral est une course contre la montre : la fibrinolyse*, seul traitement curatif de l’AVC, doit être administrée au maximum 4h30 après le début des symptômes. Et plus le traitement est pris tôt, plus il est efficace.

*La fibrinolyse est un traitement injecté par voie veineuse ; il va permettre la dissolution du caillot.

La télémédecine, en permettant une expertise neuro-vasculaire à distance, limite le délai entre le diagnostic et le traitement : un gain de temps, un gain de vie.

Territoires et acteurs concernés: Territoires et acteurs concernés:

 Le projet a débuté en 2012 par une phase d’expérimentation menée dans 13 établissements. Une réussite concrète puisque depuis le printemps 2012, 147 urgentistes ont été formés, 120 téléconsultations pratiquées, dont 90 télé-fibrinolyses. Ci-dessous une émission radio de 2014 faisant le bilan sur ces avancées.

Plus de vidéos sur nos chaines Vimeo et Youtube !

A ce jour, 18 sites d’urgence de Bourgogne sont équipés d’un matériel de télémédecine pour que chacun ait les mêmes chances face à l’AVC.

En pratique En pratique

Le gain pour vous :

  • La décision thérapeutique est prise dans les meilleurs délais.
  • Vous êtes d’abord pris en charge et traité avant le transfert vers un établissement disposant d’un service de neurologie.
  • Où que vous soyez sur le territoire, vous bénéficiez de l’avis d’un neurologue et du traitement adapté à l’AVC.
Vous vous rendez dans votre centre hospitalier de proximité ; l’urgentiste qui vous reçoit vous examine et soupçonne un AVC.

  • Il prescrit alors une imagerie cérébrale (IRM ou scanner) puis contacte un neurologue expert du CHU de Dijon ou du CH de Chalon.
  • Grâce au système de télémédecine, le neurologue vous examine à distance (téléconsultation grâce au procédé de visio conférence sécurisé) et analyse l’ensemble du dossier médical.

Si l’indication est retenue, vous pourrez bénéficier d’une fibrinolyse et être ensuite transféré pour surveillance dans une Unité Neuro-Vasculaire.

Sites en production: Sites en production:

Sont en production les services d’urgence des établissements suivants :

–       Département 71 : CH Autun, CH Chalon, Hôtel-Dieu du Creusot, CH Mâcon, CH Montceau, CH Paray
–       Département 89 : CH Auxerre, CH Avallon, CH Clamecy, CH Joigny
–       Département 21 : CH Beaune, CH Chatillon, CHU Dijon, CH Semur
–       Département 58 : CH Decize, CH Nevers, CH Sens, CH Tonnerre

Le site de Cosne sur Loire (89) sera prochainement mis en production.

Deux sites extra-régionaux (Haute-Marne) ont été également été intégrés au projet :

–       le CH de Langres, déjà en production
–       le CH de Chaumont, bientôt en production

Référents et contact: Référents et contact:

aurelie.pertin@esante-bourgogne.fr, chef de projet GCS Bourgogne
bruno.perrault@esante-bourgogne.fr, responsable des projets GCS Bourgogne

Menu Title